Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Beyond Borders

Travel blog

Granada

Granada

Nous arrivons à Granada, troisième plus grande ville du Nicaragua (après Managua et Léon), située à un peu moins de deux heures de route de la frontière du Costa Rica. Fondée en 1524 par l'explorateur espagnol Francisco Hernandez de Cordoba au bord du lac Nicaragua, elle est connue pour être la ville la plus ancienne du continent américain. Elle fut également (en alternance avec Léon) la capitale du pays avant qu'on lui préfère Managua en 1858. Elle a subi de nombreuses révoltes et attaques de pirates. Elle porte encore la trace (notamment sur l'une des facades de l'église de La Merced) de l'incendie de William Walker qui fit subir à la ville d'énormes dégâts en 1856.

Granada est aujourd'hui la principale destination touristique du Nicaragua. On vient y découvrir son architecture coloniale bien conservée.

On y trouve de nombreux expatriés à la tête d'hotels et de restaurants de qualité (comme le Café de los Suenos ou le Mansion chocolate resort que nous avons pu tester).

Nous découvrons une ville toute coloréeNous découvrons une ville toute colorée
Nous découvrons une ville toute colorée
Nous découvrons une ville toute coloréeNous découvrons une ville toute colorée

Nous découvrons une ville toute colorée

où l'atmosphère parait très apaisée
où l'atmosphère parait très apaisée
où l'atmosphère parait très apaisée
où l'atmosphère parait très apaisée
où l'atmosphère parait très apaisée
où l'atmosphère parait très apaisée
où l'atmosphère parait très apaisée
où l'atmosphère parait très apaisée

où l'atmosphère parait très apaisée

On se plait à flâner dans les rues
On se plait à flâner dans les rues On se plait à flâner dans les rues
On se plait à flâner dans les rues On se plait à flâner dans les rues

On se plait à flâner dans les rues

Le calme du centre ville contraste néanmoins avec l'agitation relative des quartiers plus périphériques et notamment du marché au sud de la ville
Le calme du centre ville contraste néanmoins avec l'agitation relative des quartiers plus périphériques et notamment du marché au sud de la villeLe calme du centre ville contraste néanmoins avec l'agitation relative des quartiers plus périphériques et notamment du marché au sud de la ville

Le calme du centre ville contraste néanmoins avec l'agitation relative des quartiers plus périphériques et notamment du marché au sud de la ville

Et des cours d'école Et des cours d'école
Et des cours d'école Et des cours d'école
Et des cours d'école Et des cours d'école

Et des cours d'école

Rencontre avec les petits écoliers del Jardin del Arco Iris
Rencontre avec les petits écoliers del Jardin del Arco Iris
Rencontre avec les petits écoliers del Jardin del Arco Iris

Rencontre avec les petits écoliers del Jardin del Arco Iris

Rafraichissement salutaire dans la piscine du Mansion de Chocolate HotelRafraichissement salutaire dans la piscine du Mansion de Chocolate Hotel
Rafraichissement salutaire dans la piscine du Mansion de Chocolate Hotel
Rafraichissement salutaire dans la piscine du Mansion de Chocolate HotelRafraichissement salutaire dans la piscine du Mansion de Chocolate HotelRafraichissement salutaire dans la piscine du Mansion de Chocolate Hotel

Rafraichissement salutaire dans la piscine du Mansion de Chocolate Hotel

Excursion à la Laguna de Apoyo (de Granada : 15 minutes de bus + 7 km à pied)
Excursion à la Laguna de Apoyo (de Granada : 15 minutes de bus + 7 km à pied)Excursion à la Laguna de Apoyo (de Granada : 15 minutes de bus + 7 km à pied)

Excursion à la Laguna de Apoyo (de Granada : 15 minutes de bus + 7 km à pied)

Nous avons testé pour dormir :

- Hostal "El Momento" : petite auberge de jeunesse pleine de charme qui propose des lits en dortoire à partir de 8 $ et des chambres privatives à partir de 14$ pour une personne et 18 $ pour un couple. Le décor est chaleureux qui fait se sentir comme à la maison. Il est possible de manger sur place, la cuisine est parait il très bonne (en particulier le curry thaï). Petite cuisine à disposition pour se preparer soi-même ses repas avec les produits du marché.

- Guesthouse "La libertad" : une très jolie maison coloniale, tenue par un adorable couple de ticos. Les chambres sont calmes et spacieuses et disposent de salle de bains. Les prix sont raisonnables et négociables (pour nous 110 $ pour cinq nuit). Aucun repas n'y est proposé. On vous la recommande vivement.

- La Libertad Hospedaje : Cette auberge gérée en partie par des volontaires de toute nationalité offre le meilleur rapport qualité/prix que nous ayons trouvé à Granada. Le bâtiment colonial qui l'abrite n'est pas très bien entrenenu mais conserve beaucoup de cachet avec ses deux patios dans lesquels se logent un petit jardin entouré de hamacs et une petite piscine. L'ensemble est spacieux y compris les dortoirs et les chambres. Comptez 5$ pour un dortoir et 15 $ pour une chambre double. L'hygiène des parties communes notamment de la cuisine et des toilettes laissait à désirer pendant notre séjour. Le ménage est fait tous les matins mais se dégrade vite à cause d'une clientèle parfois mal dégrossie (bruit la nuit, chasses d'eau non tirées, vaisselle mal ou non nettoyée...). Malgré cela nous ne regrettons pas nos deux jours passés ici.

- De Boca en Boca : Petite auberge située à proximité immédiate de l'église de la Merced tenue par un couple de jeunes français. Nous avons été accueillis chaleureusement par Ramon (parisien comme le suggère son prénom) qui nous a malheureusement indiqué qu'il était complet. L'ambiance a l'air très bonne et plus civilisée qu'à la Libertad (ou peut être mieux tenue par les gérants). Chambres privées entre 18 et 25 $ et 8 $ pour une place en dortoir. Le petit déjeuner  est compris ce qui rend l'endroit très compétitif. Nous n'avons pas vu les chambres mais les avis des occupants étaient unanimement très positifs.

- Backpakers Inn : Il s'agit certainement de la plus belle auberge que nous ayons vu. Ses parties communes rivalisent avec celles des plus beaux hotels du coin. Le bâtiment est superbe et très bien entretenu. Piscine, transats, billard.. Nous n'avons pu voir que les espaces communs (complet lors de notre passage) mais nous imaginons que le reste doit également être agencé avec goût. C'est aussi la plus chère des auberges que nous ayons visitée avec ses 15 $ le lit en dortoir et 46 $ la chambre double. 

- Mansion de Chocolate Hotel : superbe hôtel spa doté d'une magnifique piscine pour les plus gros budget (chambre double à partir de 89 $). Vous pouvez aussi profiter de la piscine pour la journée pour 6 $ (6,90 taxes incluses) et d'un bon buffet petit déjeuner (oeufs, gallo pinto, crèpes, pancakes, fruits et boissons à dispositions) pour le même prix. Il existe une formule plus économique combinant les deux.

 

Nous avons testé pour manger ou boire un verre :

- The Garden Café : lieu où l'on peut rencontrer de nombreux expatriés et voyageurs qui viennent pour boire un café ou siroter un déliceux coktail de fruits frais aux graines de chia. Les plats sont simples mais composés de produits sains et bio. Comptez entre 5 et 8 $ pour un petit déjeuner. Un peu plus pour le déjeuner ou diner. 

- El Café de los suenos : créé par un jeune couple d'expatriés (Simon est québécois et Malena est mexicaine), vous y trouverez des mets simples et gouteux sous les soins d'un personnel chaleureux. Nous avons adoré leurs copieuses salades à 6 $ composées d'avocat, poulet grillet, betteraves, fêta, et autres légumes frais. 

- El Garaje : Nous y avons mangé un bon burrito et une bonne salade dans ce petit restaurant tenu par un couple anglo-saxon qui ouvre uniquement le midi. 6$ le plat environ.

- Le long de la calle Calzada : Les Champs Elysées de Granada ! Cette calle traverse la ville du Parque central au lac Nicaragua. On y trouve une multitude de restaurants et bars dotés de grandes terrasses ombragées. La concurrence est dure. Happy hour en début de soirée (deux cocktails pour 60 C$ (presque 2$). Aussitôt assis, on ne tardera pas à vous solliciter pour quelques pièces en échange d'un morceau de musique ou de noix de cajou.

- Reilly's Irish Tavern : Pub populaire très animé le soir dans le quel se mélangent locaux et backpackers. Il est situé sur la calle la Libertad à deux pas de la cathédrale. On y mange également pas plus mal qu'ailleurs.

- Au marché ou dans la rue : cela reste évidemment la solution la plus économique à défaut peut être d'être la plus saine : coût entre 50 cts et 1 $. Des petits vendeurs ambulants proposent des hamburgers, hot dogs et barbecues en tout genre. Le marché s'étend sur une grande surface au sud de la ville entre les calle Vega et Atravesada. Quelques tables sont installées à plusieurs endroits du marché ou il est possible de manger quelques plats locaux. Probablement la meilleure cuisine locale.

De bons "Pupusas" sont proposés à l'angle de la calle Guzman et de la calle Corrales pour moins d'1 $ (25 C$). Cette galette de maïs garnie de haricots rouges, viande et fromage et cuite au barbecue est une spécialité du Salvador. 

Vous pourrez également goûter au Parque central des spécialités locales comme le vigoron (plat à base de crudités, yuka et porc frit) à l'ombre de petits kiosques pour moins de 3 $. Il y a mieux sous le marché pour moins cher.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article