Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Beyond Borders

Travel blog

L'eco projet Carpe Diem

L'eco projet Carpe Diem

A León, nous faisons la connaissance de deux amis québécois, Ghislain et Stéphane que nous décidons de suivre quelques jours. Ghislain est à l’origine du projet Ecolodge Carpe Diem, un projet d’éco tourisme humanitaire, qui consiste en la construction d’un écolodge dont les revenus serviront à financer la mise en oeuvre de projets humanitaires dans la région.

Pour réaliser son projet, Ghislain a fait l’acquisition deux ans auparavant d’un coin de nature sauvage d'environ 1 ha situé en bordure de l'océan Pacifique, à seulement 30 minutes de la belle ville coloniale de León. Le terrain acquis environ 10.000 $ se trouve sur une péninsule appelée Isla Los Brasiles seulement accessible par bateau et dépourvue des réseaux d'eau, d'électricité et d'assainissement. Qu'à cela ne tienne, un puit pour atteindre l'eau douce du sous-sol, des toilettes sèches (à compost), quelques flashlights et des sacs de paille en guise de siège et de matelas et le tour est joué. Le paradis pour Ghislain, un peu moins pour nous autres !

L'impact environnemental du projet se devait d'être le plus neutre possible d'où l'emploi de matériaux exclusivement naturels pour les constructions, comme le cob, un mélange d'argile, de sable, de paille et d'eau. Il est facile à utiliser, isole très bien de la chaleur et très résistant à l'épreuve du temps (séismes, feu, termites..) Et surtout, à l'exception de la paille, ses composants sont endogènes de la presqu'île et se trouvent soit sur le terrain lui-même, soit dans le lit de la rivière qui passe juste derrière.

Pendant la saison des pluies, Ghislain continue à travailler dure à Montréal pour financer son projet hôtelier le reste de l'année. Pour limiter les frais, il fait appel autant que possible à des travailleurs volontaires qui apportent tant bien que mal une aide précieuse puisque gratuite. A ce jour la plage de Ghislain compte une belle palapa et quatre cabanes. Plus que dix à construire. Affaire à suivre...

Préparation du cob avec les volontaires pour terminer la construction du mur de la cabanaPréparation du cob avec les volontaires pour terminer la construction du mur de la cabana
Préparation du cob avec les volontaires pour terminer la construction du mur de la cabanaPréparation du cob avec les volontaires pour terminer la construction du mur de la cabana

Préparation du cob avec les volontaires pour terminer la construction du mur de la cabana

Les journées sont rythmées par 4 heures de travail le matin sous la direction de Ghislain, généralement de 7h à 11h, afin d'éviter de trop souffrir de la chaleur. Le reste de la journée, chacun peut vaquer à ses occupations et profiter des activités à faire sur l'île (surf, ballade à cheval, chasse aux moustiques, etc...).

 

La vie sur le camp avec de belles rencontresLa vie sur le camp avec de belles rencontres
La vie sur le camp avec de belles rencontres
La vie sur le camp avec de belles rencontresLa vie sur le camp avec de belles rencontresLa vie sur le camp avec de belles rencontres

La vie sur le camp avec de belles rencontres

La nature à l'état pur, les kilomètres de plage, les couchers de soleils...
La nature à l'état pur, les kilomètres de plage, les couchers de soleils...La nature à l'état pur, les kilomètres de plage, les couchers de soleils...

La nature à l'état pur, les kilomètres de plage, les couchers de soleils...

L'eco projet Carpe Diem
L'eco projet Carpe Diem
L'eco projet Carpe Diem
L'eco projet Carpe Diem
L'eco projet Carpe Diem
L'eco projet Carpe Diem
L'eco projet Carpe Diem
L'eco projet Carpe Diem

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article